Une Québécoise crée un jeu de mots atroce à son amoureux