Une infirmière du Québec s’est faite interdire par la cour de refuser le travail supplémentaire obligatoire