Une armée de matantes défendent Éric Lapointe qui a plaidé coupable pour violence conjugale