Un homme au Québec raconte une histoire irréelle arrivée au Dollarama

Je vais acheter quelques affaires comme à chaque semaine, dont un fil de charge pour téléphone pour mon véhicule. Je me trompe de fil. L’erreur est humaine! Je retourne à l’intérieur du magasin. La jeune superviseure aux cheveux blonds/chatain frisés avec des lunettes m’a vue 3 minutes avant, j’suis passé devant elle aux caisses pour sortir!

J’en ai prit un du même prix pour l’échanger. Elle a refusé, elle a dit que c’est écrit sur la facture aucun remboursement ou échange.

Je comprends, c’est la règle pour tout le monde.

Mais tu viens tout juste de me voir passer. J’dis pas si j’aurais passé des heures ou des jours plus tard! Ça, on appelle ça de la mauvaise foi. En tant que gérante, tu aurais pu utiliser ton pouvoir discrétionnaire.

En plus, c’est pas un article à mille piasse là, c’est un fil! En tant que jeune qui connaît la technologie, tu le sais très bien que c’est facile de se tromper dans tous les fils qui existe!

En plus, c’est de la façon que tu me l’as dit. Tu as été bête et sèche. Pourtant, j’ai été très poli. Tu avais un jeune employé à côté de toi. En tant que gérante, tu dois montrer la bonne exemple avec un sourire, du professionnalisme et une bonne gestion client.

Morale de l’histoire : j’lui ai laissé son maudit fil pis j’ai été encourager une station-service à la place.

Pis tu viens de perdre un client hebdomadaire. Belle gestion de business ça!

Magasin à 1 piasse, pu jama.

Publié le 5 décembre 2023 par ConneriesQc – Mis à jour le 5 décembre 2023 9:30 am