Un homme prouve que nos parents et grand-parents l’ont eu beaucoup plus facile que nous