Un Québécois qui intimidait une fille au secondaire décide de s’excuser 15 ans plus tard