Une conversation qui démontre que les gars ne réussiront jamais à comprendre les filles