Certaines personnes au Québec défendent les influenceurs qui ont fait le party dans l’avion