Guy A. Lepage fait le ménage de ses abonnés d’une façon hilarante