Une descendante des Vickings se recherche un « gars mou » sur Tinder