Une fille qui possède une Agence Web nous démontre que le client n’a pas toujours raison