Des conspirationistes croient fermement que le vaccin peut être transmis sexuellement