Des consultants en immigration au Canada disent que « Les gens qui parlent en Français au Canada » est un désavantage