Un Québécois chiale que la police reste stationnée en avant de chez lui pour le surveiller pendant le couvre-feu