Plusieurs personnes ont remarqué que des Québécois achètent des faux tests négatifs de COVID-19 pour revenir au Pays