Preuve que peu importe ce qu’il se passe à Occupation Double: Les gens chialent