Plusieurs personnes à Montréal ont commencé à boucher des nids-de-poules avec des livres