Des vieux colons pas de classe ont pollué la plage d’Oka comme de vrais cornets