Des influenceurs gossent des petites entreprises du Québec pour avoir des trucs gratuits même en pandémie