Cette Québécoise nous explique pourquoi il faut agir de façon collective ET NON individuelle avec le Coronavirus