La logique de recevoir son BAC au Québec et de se pogner une job