Toi pis moi. C’est tout.