Avoir un ami scientifique qui en rajoute toujours un peu trop