Preuve que le cégep contient des personnes bizarres