Stephen Hawking est le roi des Burn