Les priorités changent au Québec