Quand on traite les employés du service à a clientèle comme de la marde