Aux personnes qui ne sacrent jamais