Un des meilleurs monologues de Yvon Deschamps

fdjdf